Our Missions || Nos Missions

IFRA Nairobi
IFRA Nairobi

The French Institute for Research in Africa is active since 1977 in East Africa and has its headquarters in Nairobi, Kenya.

The Institute exists to promote research in all the disciplines in the humanities and social sciences within East Africa. It has a strong tradition of research in geography, political science, anthropology and history. In addition, it opened up to archaeology recently.

Its main missions are  :

  • To increase understanding of contemporary dynamics in Eastern Africa and foster the dissemination of knowledge. Research undertaken leads to the publication of books, journals, reports and to the organization of conferences.
  • To provide training to French, East African and European students in research by financing and/or supporting their fieldwork, helping networking between French and East African researchers and  institutions, fostering integration within ongoing research projects, and giving access to publications and presentations in conferences.
  • To strengthen  institutional relationship between French and East African universities and research centres by supporting joint operations, agreements of international cooperation, inter-academic exchanges and mobilities at the PhD and Master levels.

The Institute works under the French ministry of Foreign Affairs and the Centre national de la recherche scientifique, the French main research body. It is part in the French Research Centers Abroad network IFRE.

A Short History of IFRA-Nairobi

In 1977, a Centre of African Studies was established within the Maison Française in Nairobi by a group of scholars from the School of Higher Studies in Social Sciences / École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris, France). This centre aimed at coordinating the work of African research centres in France, West and East Africa. In 1980, it became the Centre of Research, Exchange and Scholarly Documentation (CREDU). Its missions included the strengthening of collaborations between universities in Eastern Africa and France in the field of social sciences and humanities. In 1992, CREDU became the French Institute for Research in Africa (IFRA-Nairobi).

After years of collaboration, the IFRA and the BIEA (British Institute in Eastern Africa) moved in shared buildings in Nairobi in July 2009 and were joined later by the Rift Valley Institute.

Former directors: Denis-Constant Martin (1979-1981), Jean-François Médard (1981-1986), Jean Copans (1985-1989), Alain Ricard (1990-1992), Colette Le Cour Grandmaison (1992-1996), Bernard Charlery de la Masselière (1996-2000), Philippe Bocquier (2001-2005), Bernard Charlery de la Masselière (2006-2007), Bernard Calas (2008-2010), Christian Thibon (2010-2014).

Formers researchers: Daniel Bourmaud (1981-1984), Ariel Crozon (1993-1997), Francois Grignon (1997-2000), Hervé Maupeu (2000-2005), Hélène Charton (2005-2008), Jérôme Lafargue (2008-2011), Marie-Aude Fouéré (2011-2014), Sylvain Racaud (2014-2016).

__________________________________________________________________________________________________________________

L’Institut français de recherche en Afrique (IFRA) est un institut français de recherche à l’étranger (IFRE). Comme l’ensemble des IFRE, l’IFRA est placé sous la tutelle du ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le principal organisme français de la recherche scientifique.

Depuis sa fondation en 1977 à Nairobi, l’IFRA couvre l’actualité de la recherche en Afrique, avec une perspective ancrée dans l’ensemble des disciplines associées aux humanités et aux sciences sociales (géographie, science politique, anthropologie, histoire, archéologie, etc.). L’IFRA publie la revue Les Cahiers d’Afrique de l’Est, ainsi qu’une série d’articles numériques en libre accès dédiés à des recherches en cours, le Mambo !

L’Institut s’est doté de trois missions principales :

  • Accroître la compréhension des dynamiques contemporaines en Afrique de l’Est et favoriser la diffusion de connaissances. Les recherches soutenues et/ou entreprises par l’IFRA donnent régulièrement lieu à la publication d’ouvrages, de revues et de rapports ainsi qu’à l’organisation de conférences académiques, d’ateliers, de tables rondes et de forum associant les acteurs de la société civile.
  • Participer à la formation d’étudiants français, est-africains et européens en finançant leurs missions de recherches dans la zone de compétence de l’IFRA-Nairobi (Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda, Burundi). L’IFRA soutient les étudiants dans leurs recherches en leur facilitant l’accès au terrain, en créant des réseaux entre les institutions comme les chercheurs français et est-africains, en favorisant l’intégration de leurs travaux aux projets de recherche en cours à l’IFRA et en leur donnant l’opportunité de publier et de présenter leurs recherches lors d’évènements scientifiques organisés par l’IFRA.
  • Renforcer les partenariats institutionnels entre les universités françaises et est-africaines mais également entre les centres de recherches en soutenant des opérations conjointes, des accords pour la coopération internationale, des échanges et des mobilités académiques au niveau master et doctorat.

Une Courte Histoire de L’IFRA-Nairobi

Le centre des études africaines est créé en 1977 par un groupe des chercheurs de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris, France) et rattaché à la Maison Française de Nairobi.

Ce centre visait à coordonner les activités de recherche menées par différents centres de recherche sur l’Afrique basés en France et en Afrique occidentale et orientale. En 1980, il prend le nom de Centre of Research, Exchange and Scholarly Documentation (CREDU) (Centre de Recherche, d’Echange et de la Documentation Scientifique).

Le CREDU a pour principale mission de renforcer la collaboration entre les universités est-africaines et françaises dans le domaine des sciences sociales et des humanités. En 1992, le CREDU devient l’Institut Français de Recherche en Afrique (IFRA-Nairobi).

Après plusieurs années de collaboration, l’IFRA et le British Institute in Eastern Africa (BIEA) rejoints par Rift Valley Institute (RVI) occupent depuis juillet 2009 des locaux communs ainsi qu’une bibliothèque qui propose une collection unique de livres, de thèses et de matériaux de recherche sur l’ensemble de l’Afrique de l’Est.

Précédents directeurs : Denis-Constant Martin (1979-1981), Jean-François Médard (1981-1986), Jean Copans (1985-1989), Alain Ricard (1990-1992), Colette Le Cour Grandmaison (1992-1996), Bernard Charlery de la Masselière (1996-2000), Philippe Bocquier (2001-2005), Bernard Charlery de la Masselière (2006-2007), Bernard Calas (2008-2010), Christian Thibon (2010-2014).

Pensionnaires scientifiques de l’IFRA : Daniel Bourmaud (1981-1984), Ariel Crozon (1993-1997), François Grignon (1997-2000), Hervé Maupeu (2000-2005), Hélène Charton (2005-2008), Jérôme Lafargue (2008-2011), Marie-Aude Fouéré (2011-2014), Sylvain Racaud (2014-2016).