Enfants et jeunes hors les liens en Afrique de l’Est

enfants-et-jeunesSous la direction de Valérie Golaz et Christian Thibon, Enfants et jeunes hors les liens en Afrique de l’Est, Paris/Nairobi, Karthala/IFRA, Collection Questions d’Enfances, novembre 2015, 336 p. ISBN 9782811115197

Dans la région des Grands Lacs, en Afrique orientale, la vulnérabilité et la précarité des enfants et des adolescents-jeunes se sont accrues ces dernières années, en raison d’un développement économique et social inégal, mais aussi du fait de situations politiques, conflictuelles ou post-conflictuelles. Elles s’imposent dans les villes et dans les campagnes, et s’accompagnent d’une multiplication de cas extrêmes. La mortalité infantile et juvénile, les carences socioculturelles, la malnutrition ne témoignent qu’en partie de cet état, alors que la société civile, les organisations non gouvernementales et la communauté internationale en dévoilent les manifestations violentes. Ainsi, depuis plusieurs années, s’est imposée la question sensible des « enfants-soldats », une condition déconcertante qui cumule la violence subie mais aussi celle portée par les enfants et les adolescents.

Ces constats ont inspiré des politiques publiques et suscité des changements dans les perceptions et les représentations de la nouvelle génération. Ces politiques ont conduit à l’établissement de traitements spécifiques, largement évoqués dans les pages de ce livre. Sont ainsi bénéficiaires de cette évolution des groupes d’enfants tels les enfants de la rue, les orphelins du sida, les enfants réfugiés ou déplacés, ainsi que ceux victimes de violences sexuelles ou de violences domestiques dues à la persistance de traditions ancestrales.

Issu du colloque « Child Victims, Vulnerable Children and “Violent” Youth in East Africa (Burundi, Kenya, Rwanda and Uganda): Realities, Perceptions, Care and Support » (Kampala, novembre 2012), cet ouvrage traite des enfants précaires, entre enfants victimes et jeunesse violente, dans leurs dimensions individuelles, familiales et collectives. Les intervenants se sont interrogés sur cette jeunesse « hors les liens ». Sociologues, politologues, statisticiens, juristes, démographes, géographes, anthropologues, cherchent à expliquer comment en Ouganda, au Burundi, au Kenya ou au Rwanda l’évolution, souvent violente, bouleverse les bases anciennes de la cohésion sociale et appelle de nouveaux liens générationnels.

Valérie Golaz est démographe et travaille à l’INED. Elle est aussi rattachée à l’UMR 151 LPED, UMR Aix-Marseille Université-IRD.

Christian Thibon est professeur d’histoire contemporaine, Université de Pau et des Pays de l’Adour UPPA, et membre du Laboratoire « Les Afriques dans le Monde (LAM) ».

Se procurer l’ouvrage chez l’éditeur

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *