Chloé Josse-Durand – Deputy Director

Chloé Josse-Durand

Chloé Josse-Durand is a political scientist; she has been IFRA’s Deputy Director since January 2017. She pursued her PhD at Les Afriques dans le Monde, Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux, analyzing the political dynamics related to the creation of heritage institutions such as museums, mausoleums and heroes’ square in Kenya. Her research focuses on the actors of the heritage sphere who occupy an intermediary position in political negotiations and public decision-making in the Kenyan Rift Valley. Her research further investigates the politics of historical narratives and memorialization in Kenya and the growing salience of ethnic identities in the political sphere. Currently, her work focuses on the impact of devolution on local power relations and governance, with a particular interest in the transformations of clientelism networks and the political role of traditional authorities in Kenya.

__________________________________________________________________________________________________________________

Chloé Josse-Durand est docteure en science politique et actuellement directrice adjointe de l’IFRA-Nairobi. Elle a réalisé son doctorat à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux au sein du laboratoire Les Afriques dans le Monde, où elle s’est intéressée aux dynamiques politiques à l’origine de la création d’institutions mémorielles telles que les musées communautaires, les mausolées et les monuments aux héros nationaux. Sa thèse se concentre sur les « entrepreneurs de patrimoine », des intermédiaires méconnus qui jouent un rôle clé dans les négociations comme les prises de décision politiques, examinant ainsi la mise en récit de l’identité (nationale, locale) dans la Vallée du Rift et ses usages sur la scène politique kényane. Ses travaux actuels portent sur l’impact de la décentralisation sur les relations de pouvoir et la gouvernance à l’échelle des Comtés, avec un intérêt particulier pour la transformation des réseaux clientélistes ainsi que le rôle joué par les autorités traditionnelles dans ce nouvel échiquier politique.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *